martes, marzo 20, 2007

Profanarium ( IX )

Ça c’est passé ça fait des années mais ça passe
pas, Pas facile d’effacer
touts celles passées à tes cotés On était deux
gamins frangin et déjà ça castagnait
On jouait les durs mais l’un sur l’autre
tu sais qu’on pouvait compter
La vie nous a séparé, chacun son taff chacun son quartier
Fallait pas s’perdre de vue on s’voyait aux fêtes
de fin d’année J’aurais voulu t’en dire des choses,
te dire combien tu comptais
Mais s’était sans compter sur la mer agitée
Tragédie pour ma mère attristée,
des pleures des larmes
Et des coeursbrisés Tu me manques fréro,
pas un jour sans y penser Comment

Escuchando: Ausencia, Orishas
Publicar un comentario